Test thé : l’Earl Grey Tregothnan, l’Earl Grey le plus British du monde

Test Thé - Earl Grey de Tregothnan - ©Chloé Chateau

Test Thé – Earl Grey de Tregothnan – ©Chloé Chateau

This article is translated in English at the bottom

Je ne suis pas la seule à le dire. L’éminent ‘tea blogger’ américain Geoffrey Norman considère ce thé de Tregothnan comme « l’Earl Grey le plus britannique jamais créé ». Dégustation.  Je n’ai jamais été fan d’Earl Grey, pour tout vous dire, ma préférence allant aux Earl Grey dits « russes » (thé noir aromatisé à la bergamote et à d’autres agrumes). Longtemps, mon thé du matin fut un Earl Grey russe, jusqu’à la création par Fortnum & Mason du Christening tea. Mais la découverte de l’Earl Grey de Tregothnan m’a fait changer d’avis sur cette boisson ainsi nommée en l’honneur de l’ancien Premier ministre britannique Charles Grey. Le Vicomte Falmouth, à qui appartient le domaine de Tregothnan, se trouve être un descendant direct du fameux « Earl Grey ». Pas étonnant qu’il ait voulu rendre hommage à son ancêtre en recréant le célèbre breuvage. Cela fait plus de 200 ans que poussent des tas de plantes sur le domaine de Cornouailles et depuis 2005, la famille s’est lancée dans le thé, car le climat de Cornouailles est similaire à celui de la région où pousse le Darjeeling. L’Earl Grey Tregothnan est un « blend » (un mélange) de thé noir poussant au domaine en Cornouailles et d’un Assam de la meilleure qualité, le tout aromatisé à l’huile essentielle de bergamote – bergamote qui pousse également sur le domaine Tregothnan. Le résultat est un thé sans fioritures à l’odeur incomparable. Après une infusion de 4 minutes (5 grammes d’Earl Grey dans 500ml d’eau à 95°C), on observe une magnifique couleur rouge cuivré. Au goût, le thé noir indien et l’agrume, dans une gorgée légèrement maltée presque sans âpreté. L’Earl Grey ultime – et je pèse mes mots, puisqu’il s’agit encore à ce jour du seul Earl Grey que je bois. Personnellement je ne bois pas de lait et ce thé se boit sans mais supporte « une goutte de lait », est « idéal avec une tranche de citron et peut être adouci avec un peu de miel ou de sucre selon votre goût », affirme le site de la marque. On trouve également sur le site de Tregothnan que l’Earl Grey peut être ré-infusé, ce qui ne vaut à mon avis que si l’on met une dizaine de grammes de thé au moins pour un demi-litre d’eau. Avec mes 5 grammes de thé par demi-litre, j’obtiens une première infusion parfaite mais la deuxième est plus légère en couleur et en goût, même en laissant le thé dans la théière plus longtemps. Bien sûr, pour s’offrir ce thé d’exception, il faut mettre le prix (le sachet de 500 grammes est vendu £75 sur le site de la marque, soit environ 105€ sans les frais de port). C’est le prix à payer pour un thé qui a poussé et a été récolté par des Britanniques sur leur sol, mais aussi le prix de la rareté car bien sûr ce thé n’est n’est pas produit en quantités pharaoniques. À mettre dans sa liste de souhaits pour un prochain cadeau ! Chloé Chateau

Tea test: Tregothnan’s Earl Grey, the most British Earl Grey in the world I’m not the only one to think that way: the great American tea blogger Geoffrey Norman considers this Tregothan tea as « the most British Earl Grey. Ever ». I’ve never been a great fan of Earl Grey. Actually I always preferred those called « Russian » Earl Greys (black tea with bergamot and orange or other citrus flavours). For long, my ‘morning tea’ was a Russian Earl Grey, until Fortnum&Mason created its Christening tea. But when I discovered Tregothnan’s Earl Grey, I changed my mind on this particular king of tea. Earl Grey tea (black tea with bergamot flavour) was named after former British Prime Minister Charles Grey. The actual owner of Tregothnan Estate, Viscount Falmouth, is a direct descendent of the famous Earl Grey and it is no wonder why he decided to pay tribute to his ancestor with a new interpretation of this tea. For more than 200 years, Tregothnan Estate has grown all kinds of plants and in 2005, the family started to grow tea, for Cornish weather relates to the weather of the region where Darjeeling tea grows. Tregothnan’s Earl Grey is a blend of black tea growing on the Estate in Cornwall and of the finest Assam tea, flavoured with bergamot oil – from bergamot also grown on the Estate. The result is an unadorned tea with an incomparable smell. After a 4 minutes infusion (5 grams of Earl Grey in 500ml of water brought to 95°C), one can admire a wonderful copper red cup. Upon drinking, one can obviously taste black tea and citrus, with malt and almost no sourness. To me, this is the ultimate Earl Grey – and I’m careful with my words since I do not drink any other Earl Grey. I do not drink milk and this tea is not supposed to be drunk with it but on the brand’s website you can read that if « Earl Grey is usually served without milk but a splash can be added. Ideal with a slice of lemon, you can also sweeten it with honey or sugar to taste. » One can also read on Tregothnan’s website that their Earl Grey can be re-infused, which is only fine if you ask me when you use at least 10 grams of tea per half liter of water. With my 5 grams for 500ml of water, I had the perfect infusion the first time, but a very light one, both in colour and taste, the second time, even after leaving the leaves longer. Of course, to take this exceptional tea home, you will have to spend quite the right amount of money (the 500g loose leaf bag is sold on Tregothnan’s Website for £75 – a price that does not include shipping costs). However, this price is not so much when you start to consider that this tea grows in Cornwall and is plucked by British people on their ground… And also that this is after all quite the very rare tea! So maybe you should put it in your Wish list for your next birthday? Chloé Chateau