Thé comme t’es #2 : Antoine et le Lapsang Souchong

Pour Antoine, rien ne vaut un bon Lapsang Souchong !

Pour Antoine, rien ne vaut un bon Lapsang Souchong ! – ©Chloé Chateau

Antoine, 32 ans, Tours

« Pourquoi est-ce que j’aime le Lapsang Souchong ? Parce que c’est bon. En fait, j’ai découvert le Lapsang Souchong à Paris et j’ai trouvé le côté fumé super bon. C’est marrant, beaucoup de gens n’aiment pas ça et je crois que c’est vraiment ça avec le Lapsang, soit on aime soit on déteste. Quand j’habitais Paris, j’allais régulièrement faire des excursions dans le 13e, chez les Frères Tang, où il y a tout un rayon de thé, et un jour je suis tombé sur le Lapsang Souchong, qui était en vrac et j’ai eu un orgasme olfactif. Et après avoir goûté ça, j’ai eu du mal à m’en défaire. Alors forcément maintenant je n’ai plus le temps d’aller chez les Frères Tang, donc j’en ai acheté chez Dammann, mais bon ce n’est pas le même prix. Plus récemment, j’ai découvert le Lapsang Souchong d’Harney & Sons que j’aime beaucoup aussi. Sinon, au travail, je bois des sachets d’Earl Grey Twinnings. Déjà parce qu’il n’est pas cher et que c’est plus pratique, mais aussi parce qu’il a une odeur qui réveille ma mémoire olfactive, et il faut savoir que la mémoire olfactive est une des mémoires les plus persistantes qu’a l’être humain. Et donc l’Earl Grey Twinnings – et les coquillettes au beurre – me rappellent les mercredis après-midis chez mamie, quand on était petits. »

Antoine, 32, Tours

« Why do I like Lapsang Souchong tea? Because it’s good. Actually, I discovered it in Paris and I really enjoyed that smoky taste. It’s funny, lots of people don’t like it and I think it’s really how it is when it comes to Lapsang Souchong, you either love it or hate it. When I lived in Paris, I used to often go in the 13th arrondissement to the Tang Brothers Shop, where they have a great selection of teas, and one day I saw their Lapsang Souchong loose tea and I got an olfactory orgasm. After I tried it it became hard to get rid of it. Since I don’t have time anymore to go buy it in Paris, I tried Dammann’s but it’s not the same price. More recently I discovered Harney&Sons’ Lapsang Souchong and I really enjoy it. Otherwise, at work, I drink Twinnings Earl Grey from tea bags. Mostly because it’s cheap and easier but also because it triggers my olfactory memory – one has to know that it is one of the most persistent memories the human being possesses. And Twinnings’ Earl Grey, to me – as well as pasta shells, as a matter of fact – reminds me of Wednesday afternoons at my great-grand-mother when we were kids. »