Thé comme t’es #3 : Daphné et l’Earl Grey French Blue de Mariage Frères

Daphné déguste une tasse d'Earl Grey French Blue de Mariage Frères - ©Chloé Chateau

Daphné déguste une tasse d’Earl Grey French Blue de Mariage Frères – ©Chloé Chateau

Daphné, 24 ans, Paris

«  Ce sont deux de mes très bonnes amies, Agathe et Marion, qui m’ont fait découvrir l’Earl Grey French Blue de Mariage Frères. À cette époque je n’avais jamais goûté un Earl Grey particulier, qui m’ait vraiment enchantée – j’avais plutôt tendance à boire du Lady Grey ou de l’Earl Grey russe. Le parfum m’a séduite d’emblée. C’est une merveille, avec les petites fleurs bleues qui ressortent. C’était mon premier Earl Grey particulier et puis j’étais avec Agathe quand je l’ai goûté la première fois, c’est une amie qui compte beaucoup pour moi. Pour moi ce thé est devenu un classique et je ne peux pas m’en passer. Jusqu’en janvier de cette année, quand je me suis installée à Paris, je ne buvais ce thé que quand j’allais chez Agathe. Depuis mon déménagement j’ai ma propre boîte d’Earl Grey French Blue chez moi. Quand je le bois j’ai l’impression d’être un samedi matin avec mes amies. Donc c’est un thé qui me rappelle de bons souvenirs car on a passé de bons moments, c’est un thé qui est délicieux et qui se boit facilement toute la journée. C’est la note fleurie des fleurs de bleuet que j’aime beaucoup. Quand on sent le thé dans sa boîte on les sent bien, c’est une odeur sublime, et quand on sent le thé dans la tasse, c’est sublime aussi.

«  Sinon j’aime beaucoup le thé Rose Pouchong, un thé que ma sœur m’a rapporté de chez Fortnum & Mason à Londres, sachant que j’aimais beaucoup les macarons à la rose de Pierre Hermé. Ce thé est surprenant, comme les macarons à la rose ou à la menthe de Pierre Hermé. Loin des odeurs et goûts chimiques, quand on les mange, on a l’impression de respirer un bouquet de roses. Et avec le Rose Pouchong tea c’est un peu pareil, comme un bouquet de roses qui explose sur le palais. C’est comme si je me frottais les mains avec des pétales de roses et que je respirais mes mains. En fait j’aime les fleurs et c’est ce qui me plaît dans ce thé à la rose ou même dans l’Earl Grey French Blue de Mariage, pour son côté fleuri, parce que moi je suis la reine des fleurs.

«  Il y a un autre thé que j’aime beaucoup boire, mais de façon bien plus ponctuelle, c’est le Paris-Tokyo de Mariage Frères, un thé composé de Darjeeling noir parfumé au yuzu.

«  Sur mon étagère à thés on trouve aussi du Lapsang Souchong. J’ai bu ma première tasse de Lapsang par hasard. J’étais chez un ami, j’attendais quelqu’un et il m’a proposé un thé, que je ne connaissais pas au nom sympathique et je me suis dit « tiens, pourquoi pas ». Et c’est donc une tasse de Lapsang Souchong qu’on m’a servie. J’ai goûté et j’ai adoré ce petit goût fumé qui surprend – certaines personnes disent que ça fait penser au Mont d’Or, le fromage, mais je ne suis pas de cet avis. Je me suis mise à en boire très régulièrement et ma mère m’a rapporté une boîte de Lapsang Souchong de chez Tea Palace qui était délicieux et que je buvais de temps en temps, nature ou parfois mélangé à de l’Earl Grey pour un thé fumé plus doux le matin (si on ne se sent pas soi-même l’âme d’un petit chimiste, on peut se procurer ce mélange d’Earl Grey fumé chez Fortnum & Mason, ndlr).

«  J’ai beaucoup aimé aussi le thé vert Sencha de Tea Palace, qui était un régal. Jusque-là je ne me souciais pas forcément de la qualité de mon thé vert alors que c’est très important et un très bon thé vert ça change tout. Je bois aussi beaucoup de thé vert à la menthe pour ses effets positifs sur la digestion et pour l’effet « belle peau » que procure le thé vert. »