L’Histoire du thé #4 : introduction en Europe et ouverture du premier tea shop à Londres

Le premier Tea Room de l'histoire est ouvert en 1706 par Thomas Twining au 216 Strand à Londres - DR

Le premier Tea Room de l’histoire est ouvert en 1706 par Thomas Twining au 216 Strand à Londres – DR

C’est au XVIIe siècle que l’Europe découvre le thé grâce au développement des relations commerciales entre l’Orient et l’Occident. 

Vasco de Gama découvre la route des Indes en 1498, permettant aux Portugais de se rendre jusqu’en Chine et au Japon. Dès 1543, les Portugais importent du thé en Europe du Japon, ainsi que de leur comptoir de Macao à partir de 1556. Mais ils perdront rapidement leur monopole en faveur des Hollandais.

L’introduction du thé en Europe par les Hollandais

C’est en 1606 que la première cargaison de thé connue et enregistrée dans un port occidental arrive à Amsterdam, grâce à la Compagnie des Indes Orientales. Malgré la concurrence que présentera l’East India Company (créée le 31 décembre 1599 sous le règne d’Elizabeth Ire), les Hollandais conserveront le monopole sur le négoce du thé jusqu’à la fin des années 1660.

En France, une boisson controversée

Dès 1650, le thé apparaît en France dans les milieux médicaux, où il acquiert très vite une grande popularité. Si dans une de ses lettres, Madame de Sévigné mentionne que Madame de la Sablière est la première à mettre du thé dans son lait et que Racine et le Cardinal Mazarin (qui en prend pour soigner sa goutte), sont de fidèles adeptes du thé, ce dernier soulève cependant de nombreuses controverses. On disait en effet que l’usage du thé faisait perdre aux hommes leur stature et leur amabilité et que les femmes, quant à elles, pouvaient perdre leur beauté. Tout cela n’empêche pas un commerce important du thé, d’abord réservé aux princes avant de se démocratiser.

L’arrivée du thé en Angleterre

Les première caisses de thé arrivent en Angleterre en 1653 où, comme en France, quelques apothicaires proposent alors cette boisson à des fins médicinales. On apprend sur le site de Palais des thés qu’« en 1657, Thomas Garraway, tenancier d’un coffee-house à Londres, introduit le thé dans sa boutique et fait paraître dans le journal de l’époque cette publicité : ‘Cette excellente boisson, approuvée par tous les médecins chinois, que les Chinois appellent Tcha d’autres nations Tay alias Tee est en vente à la Sultaness Mead près du Royal Exchange à Londres.’ »

En 1662, lorsque le roi roi d’Angleterre Charles II épouse la princesse portugaise Catherine de Bragance, l’habitude de prendre le thé devient populaire car la nouvelle reine arrive à la cour avec un coffre plein de thé et de services en porcelaines qui font partie de sa dot. Si Catherine de Bragance est celle qui introduit le thé à la cour et que la reine Anne Stuart est la première à le consommer au petit-déjeuner, c’est Anne, duchesse de Bedford, qui sera l’instigatrice de ce que l’on connaît aujourd’hui sous le nom d’Afternoon Tea.

Ouverture du premier salon de thé à Londres au XVIIIe siècle

En 1706, Thomas Twining ouvre au numéro 216 du Strand à Londres le premier Tea Room connu, où l’on vend toujours du thé. Il faut attendre 1787 pour voir l’apparition de la célèbre marque Twinings, encore utilisé de nos jours et qui est souvent considéré comme le plus vieux logo commercial en utilisation depuis sa création.