L’Histoire du thé #7 : l’invention accidentelle du sachet par Thomas Sullivan en 1908

Le sachet de thé a été créé par Thomas Sullivan en 1908 par accident - DR

Le sachet de thé a été créé par Thomas Sullivan en 1908 par accident – DR

Vous savez désormais presque tout sur le thé. Mais saviez-vous que le sachet avait été inventé par accident, et par un Américain, en plus ? 

Alors que les Américains boivent de nos jours plus de café que de thé (et il s’agit souvent de thé glacé), c’est bel et bien un Américain, le marchand de thé new-yorkais Thomas Sullivan, qui a inventé, en 1908, le fameux sachet de thé… par erreur.

Au début du XXe siècle, les clients recevaient leur thé dans des boîtes en métal. Ces dernières étant plutôt coûteuses pour les marchands, Thomas Sullivan eût l’idée d’envoyer son thé dans des sachets de soie. Des clients pensèrent qu’ils devaient faire infuser leur thé dans ces sachets et préférèrent finalement recevoir leur thé ainsi conditionné.

Le plus drôle, c’est que Thomas Sullivan ne se rendit pas compte immédiatement de l’engouement qu’avait suscité son idée. C’est seulement quand plusieurs clients se plaignirent de ne pas avoir reçu leur thé en sachets qu’il réalisa l’importance de l’idée qu’il avait eue.

Le sachet fut plus tard modifié : de la soie on passa à la gaze, car elle était plus épaisse et retenait mieux les feuilles. C’est ensuite un Allemand, Adolf Rambold, qui eût l’idée en 1929 d’ajouter une ficelle et une étiquette, toujours en vogue de nos jours, sauf en Angleterre où les sachets sont le plus souvent placés directement dans les boîtes, sans suremballage ni étiquette. On les récupère avec sa cuiller.

Le sachet subit d’autres évolution, jusqu’à sa forme la plus haut de gamme, le sachet Cristal© inventé par Jacques et Didier Jumeau-Lafond pour Dammann Frères en 1980, avec une étiquette soudée – et non plus collée – et une élégante mousseline transparente qui permet au consommateur de voir le thé au travers (et donc de juger de sa qualité) et aux feuilles de s’épanouir pleinement.