42tea : découvrez le tea cube qui a fait fureur au CES de Las Vegas

Le tea cube de 42tea vous aidera à préparer la tasse de thé parfaite à chaque coup - DR

Le tea cube de 42tea vous aidera à préparer la tasse de thé parfaite à chaque coup – DR

C’est une des entreprises françaises qui s’est fait remarquer au CES de Las Vegas en janvier dernier. 42tea innove avec un « tea cube » un peu magique qui promet de révolutionner vos dégustations de thé. Somewhere Over the Teapot a discuté un peu avec Lionel de 42tea et vous en dit plus sur cette découverte made in France – avant de pouvoir l’essayer. 

Alors qu’il s’agit déjà la deuxième boisson la plus bue au monde après l’eau, le thé séduit chaque année de plus en plus de monde. Pourtant, beaucoup de gens sont encore rebutés par le goût pas toujours fantastique de leur préparation. La faute, le plus souvent, au mode de préparation, justement. Faute d’utiliser le bon thé, de l’infuser avec une eau à la bonne température ou encore le bon nombre de minutes, on se retrouve très facilement avec une boisson dégueulasse (oui, ici, on dénonce, pas de langue de bois, ce blog est un blog engagé !). Le problème c’est que les différentes étapes de la préparation d’une bonne tasse de thé peuvent également en décourager plus d’un. C’est de toute évidence autant à eux qu’aux tea lovers que 42tea a pensé en développant leur tea cube qui a été remarqué à Las Vegas lors du dernier CES.

La promesse de 42tea ? « Un thé parfait et à votre goût » – autrement dit, grâce au tea cube, vous ne devriez plus jamais rater la préparation d’une bonne tasse de thé. Le fonctionnement en lui-même semble simplissime : en premier lieu, il faut évidemment acheter le cube et télécharger sur votre smartphone l’application. Puis, vous choisissez un thé, placez le cube dessus pour qu’il le reconnaisse, préparez la dose de thé que l’application vous recommande et mettez l’eau à chauffer, dans votre bouilloire ou une casserole. Le cube enverra un signal à l’application lorsque l’eau sera à la bonne température. Versez l’eau sur le thé et « voilà ! » – une tasse de thé parfaite.

Le tea cube, une innovation made in France

La première question que je me suis posée en découvrant 42tea a été « qu’est-ce que ce cube va m’apporter de plus que ma bouilloire à paliers ? » La réponse de Lionel a été plutôt directe : « Le cube n’apporte pas grand chose par rapport à une bouilloire thermostatique si ce n’est les détails suivants : pas besoin de connaitre la température, le cube le sait, l’appli vous le dit mais vous pouvez vous en passer car tout est automatique. Il permet aussi de sélectionner extrêmement facilement un thé : vous avez juste à poser le cube sur la boite de thé et il cale automatiquement l’application. Il permet enfin de préparer des thés d’exception comme certains Gyokuros qui infusent à 45°C » – une température à laquelle aucune bouilloire sur le marché ne s’arrête a priori. En gros, le cube simplifie énormément la préparation.

Par ailleurs, avec son coût de 45€, le cube est bien moins cher qu’une bonne bouilloire à paliers (j’insiste sur le « bonne » – pour avoir une bouilloire de qualité qui tient la route malgré plusieurs utilisations par jour et qui s’arrête par paliers de 5°C, il faut compter 100€ environ, le prix que j’ai payé ma bouilloire Serena chez Riviera & Bar). En bref, il semblerait que ça soit l’ustensile idéal pour ceux qui se mettent au thé mais ne veulent pas se perdre en ayant à retenir les différentes températures ou temps d’infusion. Rien que pour ça, même moi je suis prête à lui donner sa chance car, avec mes 58 références au Tearoom, j’ai toujours une liste que j’ai imprimée pour vérifier. Pas évident.

Ensuite, l’autre très bon point de ce cube c’est qu’il est entièrement fabriqué en France (à partir d’éléments importés, toutefois, ce qui est difficilement évitable lorsque l’on s’attaque aux nouvelles technologies). Comme « faire travailler des gens qui sont mis à l’écart de la société » était quelque chose d’important pour l’équipe de 42tea, «  tout l’assemblage est réalisé par des travailleurs handicapés » en Auvergne, ce qui laisse une marge très maigre à l’entreprise, qui a donc prévu de faire son beurre ailleurs.

42tea, une nouvelle marque de thé bio sur le marché

42tea prévoit donc de faire du profit autrement que par la vente de son produit phare. En effet, la marque a prévu de lancer sa propre gamme de thé bio. Pour ce faire, les thés seront soigneusement sélectionnés par une tea master selon des critères principaux qui sont, dans le désordre « que ce soit un thé bio, et, dans le cas d’un thé aromatisé, qu’il soit bio et que les arômes proviennent d’huiles essentielles bio dans la mesure du possible ; que le thé offre une vraie expérience gustative et qu’il ait un bon rapport qualité/prix ». Dans les « qualités » sont considérées les qualités gustatives, évidemment, mais la qualité intrinsèque du thé est primordiale, car 42tea choisit des thés qui peuvent être infusés plusieurs fois.

Alors au départ, l’entreprise française à suivre ne proposera que ses thés dans l’application, ce qui veut dire que ce seront les seuls que le cube « reconnaîtra » mais chacun pourra à sa guise ajouter ses thés préférés. Par ailleurs, il sera possible de souscrire à un abonnement qui vous permettra de recevoir et donc découvrir de nouveaux thés régulièrement. Et je peux vous dire en avant-première que les abonnements proposés seront très bien pensés et avantageux, laissant une vraie liberté au client.

Au-délà du côté gadget – je sais que je ne suis pas tout à fait normale, je suis le genre de fille qui fantasme sur le fait de déguster du thé blanc d’Écosse hors de prix préparé à l’aide d’un cube à thé magique, c’est dire – j’ai craqué sur l’idée quand Lionel m’a expliqué le système de mesure du thé de 42tea. Chez eux, pas de bullshit à mettre « une cuillère par personne et une pour la théière ! » – le compte se fait en grammes en fonction du volume d’eau – ce qu’on fait lorsqu’on s’y connaît un peu. J’ai toujours détesté les marques qui cherchent tout simplement à vous faire dépenser plus de cette façon (et malheureusement, la plupart des applications iPhone pour la préparation du thé fonctionnent sur ce principe) et il a presque suffi que Lionel m’explique que ce n’était pas leur cas pour que je tombe amoureuse du tea cube, ce joujou high tech qui joue sur le communautarisme et s’appuie sur le made in France pour marcher. Je vais avoir très bientôt l’occasion de tester le joujou en question et je vous en dirai plus dès que possible. En attendant, je ne sais pas vous, mais moi je suis aussi impatiente que si on était le 24 décembre au soir. Alors, convaincus ?