Tea Time réconfortant chez Angelina après une visite au Louvre

Tea time chez Angelina, Darjeeling et Choc Africain - ©Chloé Chateau

Tea time chez Angelina, Darjeeling et Choc Africain – ©Chloé Chateau

Lundi, j’ai fait l’aller-retour à Paris pour une « journée musée » avec ma chère maman. Et que serait une journée musée (en l’occurence, Le Louvre) sans un bon tea time réconfortant juste après pour se requinquer (et se reposer les pieds) ? C’est sans trop hésiter que nous avons choisi Angelina, qu’on ne présente plus, pour ce moment de repos bien mérité. 

Après avoir arpenté le Louvre (presque) en long, en large et en travers (l’expo Mythes fondateurs, d’Hercule à Dark Vador, les appartements de Napoléon III, les joyaux de la Couronne et bien sûr, la Mésopotamie – j’adore la Mésopotamie. Dans les musées je vais toujours voir l’art assyrien s’il y en a car il a un effet étonnamment apaisant et réconfortant), nous avions faim. Or, nous étions un lundi. Et le lundi, tous les salons de thé que j’essaierais bien à Paris sont fermés. C’est donc assez naturellement que nous nous sommes « rabattues » (il y a pire, comme choix par défaut, quand même) sur le célèbre salon de thé Angelina de la rue de Rivoli.

J’ai craqué pour le croque-monsieur au poulet et à la truffe, très copieux et délicieux (17,50€), avec un Darjeeling (7,70€) et, en dessert, un Choc Africain (9€). Le thé était très bon, le serveur m’a diligemment rapporté de l’eau chaude quand je l’ai fini pour faire infuser mes feuilles à nouveau au moment du dessert, et le gâteau était simplement à tomber. Franchement, c’est même indécent de faire des gâteaux au chocolat comme ça. À mon avis, c’est le genre de trucs que Daesh, bah il aime pas vraiment : bien trop de plaisir à la cuillerée, voyez-vous. Mais moi, le plaisir, j’aime ça, surtout au chocolat. Et je me suis régalée avec mon croque-monsieur, mon Darjeeling et mon gâteau.

En partant, nous sommes passées par la case boutique de macarons pour en rapporter à la maison (je les ai dégustés le lendemain, je vous en parle très vite). Nous avons été un peu déçues de voir que le service laissait un peu à désirer dans cette partie de la boutique – apparemment les touristes ont tous les droits, y compris celui de passer devant les autres, et on ne les remet pas à leur place. C’est dommage, car en salle, le service avait été absolument impeccable. Rapide, aimable et extrêmement efficace, le personnel s’agitait en douceur autour des petites tables et nous avons été servies avec beaucoup d’attention. Un tea time tout à fait réconfortant en somme, à la fois pour nos pieds et nos estomacs après presque trois heures à arpenter le Louvre.