#MayTea : crash test du thé « infusé » glacé à la mode

#MayTea : crash test du thé glacé à la mode - ©Chloé Chateau

#MayTea : crash test du thé glacé à la mode – ©Chloé Chateau

À moins de vivre sur une île déserte, il est peu probable que vous ayez échappé à la folie May Tea, qui sévit depuis quelques semaines un peu partout sur les réseaux sociaux. Somewhere Over the Teapot fait le point. 

L’idée de May Tea, marque lancée par Orangina Suntory, c’est de créer un thé glacé « pour les adultes ». Comme ces derniers font de plus en plus attention à ce qu’ils ingèrent et que les boissons commercialisées en supermarchés sous le nom de « thé glacé » sont bourrées de sucre, May Tea propose un « thé infusé glacé » avec « 40% de sucre en moins », à savoir « 40% moins sucré que la plupart des boissons sucrées ». L’autre promesse, c’est un produit « sans colorant, sans conservateur, sans arôme artificiel et sans édulcorant », pour une boisson « vraie », « à base de véritables feuilles de thé infusées », qui représentent 94% de la recette. Le packaging, quant à lui, est moderne et assez élégant, séduisant même. Pour l’instant, la marque propose quatre parfums : thé noir pêche blanche, thé vert menthe, thé vert citron et thé blanc framboise.

May Tea : thé infusé glacé - DR

May Tea : thé infusé glacé – DR

J’ai appris l’existence de May Tea sur les réseaux sociaux, où le hashtag #MayTea bourgeonnait depuis quelques semaines. Et la semaine dernière, en me rendant au salon de thé à pied, je suis tombée sur le stand que la marque était en train de faire monter boulevard Heurteloup, à Tours. Comme je suis passée assez tôt, il n’y avait à ce moment que l’estrade et la décoration fleurie. Le camion contenant les précieuses bouteilles était en plein déchargement et je n’ai pas osé en demander une. Mais Joséphine de La Parlotte bougeotte actée, qui est passée me voir plus tard dans la journée au Tearoom, m’en a gentiment déposé une bouteille qu’elle avait demandée pour moi. Me voilà donc depuis plusieurs jours détentrice d’une de ces petites bouteilles de « thé infusé glacé » vert à la menthe. Toujours fermée hermétiquement, je précise.

Comme l’onglet « contact presse » ne marche pas sur le site de May Tea, je me retrouve avec mes questions farfelues et me vois obligée de tenter d’y répondre seule. Déjà, c’est quoi cette histoire de « thé infusé glacé » ? Ils nous ont pris pour des demeurés qui s’imaginent que si on écrit juste « thé glacé » ça veut dire que dans la bouteille il n’y a que les feuilles congelées et pas d’eau ? Un peu de raisonnement logique et je finis par me dire que c’est sûrement pour se placer en opposition à d’autres boissons de type Ice Tea (de l’eau, du sucre, des arômes) qu’ils ont mis l’accent sur le côté infusé. Mais ça reste bizarre quand même. Et puis surtout, « 40% de sucre en moins par rapport aux autres boissons sucrées », ça fait quand même toujours… du sucre. Un bon thé glacé n’a pas besoin de sucre. Et quand on boit du thé parce qu’on veut faire attention à sa santé ou à sa ligne, alors on le boit sans sucre. Or, dans du May Tea, il a 94% de ce fameux « thé infusé », puis de l’eau, des arômes (certes, naturels), des acidifiants et du sucre, pour un total de 65 calories par petite bouteille de 330ml. Contre zéro calorie dans autant de litres de thé infusé sans sucre que vous voulez.

Ajoutez à ces données que je bois toujours mon thé sans sucre et vous devriez commencer à comprendre pourquoi je n’ai toujours pas goûté mon thé glacé à la menthe. Pourtant le thé vert à la menthe j’aime bien ça. Mais comme je ne peux pas décemment faire un article sur ce produit sans y goûter, eh bien j’ai décidé de craquer le bouchon avec vous. 

Verdict ? C’est effectivement peu sucré au goût, même si on sent bien la différence avec un thé glacé maison sans sucre comme j’ai l’habitude d’en boire. À l’ouverture de la bouteille, c’est l’arôme de menthe qui attaque en premier, cachant complètement l’odeur du thé vert, dont on sent pourtant les notes astringentes et âpres en bouche. Pour être honnête, je n’ai au premier abord pas trouvé le goût désagréable, même si l’attaque au nez de la menthe était un peu déstabilisante. Sauf qu’une fois passée dans le gosier, le thé glacé May Tea laisse une grosse amertume en bouche. C’est pourquoi je ne trouve pas cela meilleur ou même aussi agréable que les thés glacés que je fais maison. Alors bien sûr, qu’on le fasse infuser à chaud ou à froid, le thé glacé, c’est long à faire (sauf apparemment si on a un infuseur Palais des thés). Et je comprends l’attrait de ce type de boissons fraîches qui font : 1) boire du thé, notamment à ceux qui n’iraient pas naturellement vers cette boisson (ce qui est le but de tout les tea lovers pour enfin conquérir le monde, ne nous voilons pas la face) et 2) gagner beaucoup de temps. C’est pourquoi si vous êtes adepte des boissons toutes prêtes vendues en supermarché, j’aurais tendance à vous conseiller May Tea plutôt que le classique Ice Tea que vous achetiez auparavant. Mais si vous aviez l’habitude déjà de vous préparer vos propres thés glacés à la maison, un peu de courage et de persévérance ! Votre palais et votre compteur de calories vous diront merci.