Fin du Tearoom : petit discours d’adieu pour faire pleurer dans les chaumières

The Tearoom, salon de thé britannique à Tours - DR/Anthony et Noémie

The Tearoom, salon de thé britannique à Tours – DR/Anthony et Noémie

Ça y est, le Tearoom c’est fini ! Oui, je sais, pour certains c’est dommage et je vous avoue que j’aurais aimé que mon petit bébé perdure, mais pour moi c’est une bonne nouvelle et je vais pouvoir retourner à mes premières amours, l’écriture. Mais je voulais quand même vous adresser un dernier message pour vous remercier, vous tous chouettes gens que j’ai rencontrés ces presque trois dernières années. 

Il y a bientôt trois ans, ouvrait un salon de thé britannique rue de la Scellerie où vous pouviez déguster un bon thé en vrac, une part de gâteau britannique fait maison et à l’occasion un brunch anglais. On en a passé, de bons moments, vous et moi, à chanter Le Roi Lion, moi racontant mes blagues pourries, vous rigolant pour me faire plaisir… On a parlé de tout et de rien, certains sont revenus hyper souvent malgré mon manque de talent évident pour le service (spéciale dédicace à tous ceux qui ont pris une fourchette sur les genoux au moment de débarrasser ou à toute la vaisselle que j’ai cassée avant qu’elle n’arrive dans l’évier).

Aujourd’hui, The Tearoom va devenir une boutique de chaussures. Oui, encore une. Mais en même temps, si on y réfléchit bien, les chaussures on en utilise tous les jours et on n’en a jamais vraiment assez.

Moi j’ai remballé mon thé, mes tableaux et mon enseigne, et maintenant que j’ai réglé tous les détails techniques de la cession, je vais reprendre les blogs plus régulièrement. Pour avoir de mes nouvelles, n’hésitez donc pas à venir sur Somewhere Over the Teapot régulièrement pour tout ce qui concerne le thé (ainsi, nous pourrons continuer à partager sur ce sujet qui nous tient tous à cœur) ou à aller faire un tour sur Les Fourberies d’Escarpin, mon autre blog, où je vous parlerai de toutes mes autres pérégrinations (lectures, restaurants, sorties culturelles et vernis à ongles à l’occasion). Et puis pour tous ceux qui ont dit qu’on pouvait se revoir malgré la fermeture, eh bien vous avez déjà tous mon mail, certains d’entre vous ont même mon numéro de téléphone, et mon carnet de bal est ouvert dès début 2017. Je serai absolument ravie d’aller manger du gâteau que je n’aurai pas cuisiné et de boire un thé que je n’aurai pas préparé.

Pour tous ceux qui m’ont demandé des nouvelles du livre de recettes : je prépare un communiqué pour l’envoyer à des maisons d’édition en espérant que ce projet leur plaise. Sinon, on passera sûrement par le système D : on lance une souscription sur un site de type Kickstarter, vous contribuez à hauteur du prix de votre livre, ensuite on demande à quelqu’un de le faire (parce que moi je n’y arrive vraiment pas) et après on lance l’impression !

Et ne vous inquiétez pas, le goût de cuisiner devrait me revenir assez vite, je pense. J’ai juste besoin d’une petite pause et de me remettre à faire autre chose que de la cuisine anglaise un temps. Et sinon j’ai aussi une idée de chaîne Youtube qui mêlera plusieurs de mes passions, les livres, le thé et la pâtisserie – mais je vous en parlerai plus le moment venu. Vous voyez, j’ai plein de chouettes projets et j’espère que vous continuerez à me suivre pour en découvrir le développement ! Bonne fin de semaine à tous et à très bientôt, Chloé.

Parmi les notes à venir :
Les accords fromage-thé imaginés pour la toute dernière Cheese & Tea Party du Tearoom ;
Le compte-rendu de mon déjeuner avec Cathy Burg au salon L’Essence du thé de George Cannon  ;
Celui de ma journée avec Pierre Hermé, Kurush Bharucha et d’autres blogueurs à déguster macarons et thé TO by Lipton ;
Les portraits thé de Pierre Hermé et Kurush Bharucha ;
Les nouveautés Dammann Frères ;
La découverte des produits de beauté coréens au thé importés par Koraye ;
et plein d’autres choses évidemment !