TO by Lipton : crash test de la « Nespresso du thé »

 

TO by Lipton : crash test de la "Nespresso du thé" - ©Chloé Chateau

TO by Lipton : crash test de la « Nespresso du thé » – ©Chloé Chateau

Pour faire suite à la journée magique passée avec Pierre Hermé et Kurush Bharucha, TO by Lipton m’a envoyé une de leurs jolies machines pour que je puisse me faire mon idée dessus toute seule comme une grande. Voici donc ce que j’en ai pensé. 

Tout d’abord, je voudrais adresser mes remerciements à Jacinthe Brillet, qui a très gentiment accepté de m’envoyer 4 réglettes de thés natures à ma convenance plutôt que les 4 thés parfumés initialement prévus pour cet envoi. Il faut dire que j’ai été très franche avec elle et lui ai expliqué que je n’aimais pas vraiment le thé parfumé (et que je n’avais d’ailleurs pas aimé ceux qu’on nous avait présentés lors de la journée TOxPHP) et que si je voulais tester la machine correctement, ça serait mieux avec du thé nature pour que je puisse vraiment me faire une idée. Elle a très bien compris mon point de vue et m’a donc fait parvenir les quatre thés de mon choix, à savoir le Oolong du dragon, le Yunnan d’or, les Jardins précieux du Darjeeling et les Terrasses de Ceylan.

Dès que la machine est arrivée, je l’ai déballée et immédiatement testée après l’avoir installée et initialisée (il faut mettre dedans le filtre Brita et faire couler de l’eau une première fois pour la rincer). Et hop, c’était parti avec une tasse de Yunnan, puis une autre de Oolong, une de Darjeeling… Bref les jours qui ont suivi j’ai frénétiquement testée la machine. Très esthétique, sa bulle d’infusion est très agréable et impressionnante à regarder, avec un petit côté apaisant comme quand on fixe un aquarium rempli de poissons. Mais à peine deux minutes après la zen attitude prend fin et la tasse de thé est prête à être dégustée !

Le principe de TO by Lipton, c’est donc pour l’instant 35 sortes de thés natures ou parfumés (de presque toutes les sortes, sauf le pu-erh, le thé blanc et le thé jaune, sauf erreur de ma part) et 34 programmes différents avec chacun sa température et son temps d’infusion, histoire de coller parfaitement à chaque thé et d’avoir une sélection assez variée pour que la machine reconnaisse les thés qui pourraient être imaginés par la suite. Si on ne peut choisir soi-même la température ou le nombre de minutes d’infusion, on peut en revanche régler l’intensité de l’infusion. Personnellement je me suis vite rendu compte que je devais régler la machine sur l’intensité maximale pour presque tous les thés que j’essayais.

Et le rapport qualité/prix ? 

Les questions qui se posent immédiatement quand on entend parler d’une telle machine, c’est évidemment « mais c’est cher ? » et « niveau qualité du thé, c’est comment ? ». Soyons clairs : TO by Lipton a tout fait grâce à Jacinthe Brillet et Kurush Bharucha pour se distancier de Lipton. Et la qualité offerte par TO by Lipton n’a absolument rien à voir avec les sachets dégueulasses de Lipton Yellow. Dans les capsules, on peut voir les feuilles de thé, qui se déroulent dans la bulle lors de l’infusion et retombent dans la capsule à la fin du cycle de préparation. On peut ainsi voir et sentir les feuilles infusées avant de déguster sa tasse et franchement, on ne peut que saluer cette spectaculaire amélioration.

Forcément, une telle montée en gamme, associée à une machine qui est un modèle de technologie, a forcément un coût. 180€ pour la machine (pas si cher pour ce que c’est, si on veut bien être tout à fait honnête), ce n’est pas une somme qui est à la portée de toutes les bourses. En revanche, une fois que l’investissement est fait, il faut compter 3,90€ par réglette de 10 doses. Et c’est là que je trouve que l’argument du prix ne tient pas vraiment. Car si je n’ai pas été complètement séduite par la qualité du thé proposé c’est que je me suis habituée au fil du temps à des thés très haut de gamme. Toutefois, les thés que j’ai goûtés sont tout à fait corrects. Et niveau budget, si je compte ce que je dépense en termes de thé par jour en théorie, j’approche un budget de 4,50€ par jour (pour trois théières de 500ml, une de thé noir le matin, une autre de oolong l’après-midi et une dernière de thé jaune ou blanc le soir). Même si je descendais la réglette entière en une journée, je serais donc encore en-dessous de cette somme.

Là où je suis un peu plus choquée, c’est quand on nous demande de préparer les thés TO by Lipton avec de l’eau en bouteille et pas l’eau du robinet, ce qui ne me paraît pas si justifié étant donnés la qualité du thé proposé et le fait qu’il y a un filtre intégré à la machine. En définitive, j’aime l’idée de cette machine, à laquelle je trouve pas mal de bons points, même si il est évident qu’elle ne peut convenir à tous les profils de buveurs de thé. Pour vous aider à décider si la TO by Lipton est faite pour vous, j’ai décidé de faire des listes pour/contre histoire de faire un peu le tri :

Les bons points de cette machine : 

  • Elle est belle (non sans déconner, c’est canon),
  • Elle possède un filtre Brita intégré pour purifier l’eau utilisée,
  • Elle se lave toute seule (fini les trucs à démonter qu’on met deux plombes à laver et à faire sécher avant de ré-assembler) – il suffit de la détartrer une fois par mois),
  • Elle reconnaît le thé qu’on lui met dedans et sélectionne toute seule un des 34 programmes disponibles,
  • On peut régler l’intensité de la préparation.

Les points négatifs : 

  • On ne peut évidemment mettre que des capsules Lipton puisque ce sont les seules que la machine reconnaît et qu’on ne peut sélectionner un programme soi-même, juste régler son intensité,
  • Elle est chère. Pas pour ce que c’est, parce que c’est vraiment une belle machine, avec une technologie pointue et extrêmement bien pensée, mais dans l’absolu, 180€, c’est loin d’être à la portée du commun des mortels. Si vous en avez marre d’avoir votre attirail de préparation au bureau et que vous aimeriez mieux boire un thé préparé à la perfection à tous les coups, mais que vous n’avez pas cette somme à dépenser, vous pouvez faire une croix dessus – ou conspirer pour que vos amis vous l’offrent en cadeau commun,
  • On ne peut pas faire infuser le thé plusieurs fois (mais je ne suis pas sûre que ça serait une très bonne idée de toute façon).

Cette machine est bien pour : 

  • Les gens qui aiment boire du thé au travail mais ne disposent pas du matériel nécessaire sur place ou ont la flemme de faire tout ce qu’il faut pour déguster un thé parfait (peser, infuser le bon temps à la bonne température, tous ces trucs que j’avais déjà expliqués aux novices du thé),
  • Les gens pressés le matin ou qui ont simplement du mal à être efficaces avant leur première tasse de thé 😉 : on met la capsule, on appuie sur le bouton, on file prendre sa douche et quand on en sort, on a une tasse qui nous attend toute prête.
  • Les gens qui se mettent au thé et qui aiment le thé parfumé,
  • Les gens qui aiment les gadgets (genre ceux qui aiment faire la queue toute la nuit devant une boutique pour s’acheter un téléphone devraient apprécier),
  • Les gens qui aiment boire du thé mais n’en consomment pas énormément (vu le prix des capsules, c’est comme un café Nespresso, on réfléchit un peu avant d’utiliser une capsule à chaque fois qu’on veut se faire une tasse de thé, surtout quand on en boit deux litres par jour ; mais si on aime en boire une tasse le matin le budget reste raisonnable).

Elle ne conviendra pas à : 

  • Ceux qui sont conscients des déchets qu’ils produisent, comme Volutes Thé, par exemple,
  • Ceux qui comme moi sont de vrais snobs du thé et ne jurent que par des thés rares et généralement hors de prix.

Et pour finir, est-ce que cette machine est pour moi ? 

Non. Parce que je ne suis pas totalement convaincue par la qualité des thés proposés (même si je conçois les raisons pour lesquelles ils ne peuvent d’être de meilleure qualité, dont le prix des capsules, j’imagine). Et que je tiens à ma routine du thé. Avec mon matériel. J’aime ajuster la température ou le temps d’infusion de mes thés, sans toujours suivre les conseils des marques, en fonction de mes goûts. Et je n’ai pas les moyens de me l’offrir en ce moment. En revanche pour moi le prix des capsules n’est pas vraiment un point négatif vu que les thés que je bois sont chers. 

Mais est-ce que cette machine est pour vous ? 

Peut-être bien. Sans hésitation. Parce qu’en fin de compte, tout ce qui permet de nous assurer le contrôle de la planète et de faire boire du thé à tout le monde sur la Terre est bon. Si cette machine permet à des gens de se mettre au thé et d’apprendre à le découvrir sous toutes ses coutures, eh bien j’applaudis. TO by Lipton propose à la fois des thés parfumés ou natures, de presque toutes les couleurs. Et si moi je suis une snob du thé ce n’est pas pour autant que je juge ceux qui ne boivent pas la même qualité de thé que moi ou préfèrent le thé parfumé. Chacun ses goûts comme on dit et au moins TO by Lipton a l’avantage de proposer aux gens « the perfect cup of tea, every time », même quand on n’est pas un pro ou un accro du thé. Et ça, c’est drôlement chouette.