Thé comme t’es #18 : Kurush Bharucha, Tea Master de TO by Lipton 

Kurush Bharucha's favourite teas are Darjeeling and Tie Guan Yin - ©Chloé Chateau

Kurush Bharucha’s favourite teas are Darjeeling and Tie Guan Yin – ©Chloé Chateau

La traduction française se trouve sous la version anglaise. 

At the beginning of the month, I had the great chance to meet TO by Lipton’s Tea Master, Kurush Bharucha and to exchange a few words with him – mostly about tea, of course. In front of an array of tea bloggers, the Indian born tea master managed to say: « I would really like you to drink more tea. » Quite a challenge. And a lot of pee in perspective considering what we already drink 😉 Kurush also emphasised the importance of the quality of water when one makes tea: « Water is the mother of tea. You can buy the best tea in the world, if your water tastes funny, your tea will taste funny. » But mostly, he really expressed his love for tea in the sweetest and most accessible way. Although he is a Tea Master he was nice and humble, and shared his history with great simplicity. 

And what I enjoyed the most about him? Of all the people working in the tea world I’ve ever met, he’s the first one who « accepted me as I am » and didn’t tell me that is get used to the taste of green tea and its astringency and bitterness eventually and end up loving it. In fact, like me, he’s a praiser of sweet Summer Darjeeling tea instead of preferring the First Flush one, like all the other experts I met. 

« I am a tea lover, in very simple terms. I’ve worked in tea for all my life, for about 32 years. I was born in Mumbai, in India, and brought up in this country where grows the biggest amount of tea in the world. Then I’ve worked in different parts of India and different parts of the world. I’ve joined Lipton after university and after that for the last 32 years I’ve carried on exploring different parts of tea.

« My favourite tea? Actually, I have two. One is from Darjeeling, which is a province in the North-Eastern part of India, growing near the Himalayas. The other one is a tea called Tie Guan Yin, which is an oolong tea from China. These are my two favourites. When it comes to Darjeeling tea, I like the summer ones, the Second Flush, because the First Flush Darjeelings tend to be a bit astringent, sometimes a little bit bitter. The Second Flush Darjeelings are more mellow, more smooth, more rounded. So I definitely prefer the muscatel character of the summer Darjeelings.

« I think one of the most beautiful places I’ve visited is a tea estate in the southern part of India, it’s called Thiashola, it is in the Nilgiri’s district of south India, at about 7.000 feet above sea level, I think if you go there, you don’t feel like ever coming back, that’s probably one of the best memories of tea that I can remember. »

Kurush Bharucha, Tea Master de TO by Lipton

Au début du mois, j’ai eu l’immense chance de rencontrer le Tea Master de TO by Lipton, Kurush Bharucha et d’échanger quelques mots avec lui, à propos de thé principalement, vous l’aurez deviné. Face à une brochette de blogueurs, le tea master indien a quand même réussi à dire « Je voudrais vraiment que vous buviez plus de thé ». Un challenge, et beaucoup de pipi en perspective, quand on connaît les quantités de thé qu’on boit déjà tous les jours. 😉 Kurush Bharucha a aussi insisté sur l’importance de la qualité de l’eau utilisée lors de la préparation du thé. « L’eau est la mère du thé. Vous pouvez acheter le meilleur thé du monde, si votre eau a un goût bizarre, votre thé aura un goût bizarre. » Mais de façon générale, il a surtout cherché à partager et exprimer son amour du thé de la façon la plus approchable et humble qui soit. 

Mais vous savez ce que j’ai préféré de lui ? Le fait qu’il ne l’ait pas dit, comme tous les experts du thé que j’ai pu rencontrer, que mon palais finirait par se faire au thé vert et notamment à l’astringence et à l’amertume des thés japonais. En fait, comme moi, il préfère même les Darjeeling doux d’été plutôt que les First Flush comme tous les spécialistes. Et ça m’a mis du baume au cœur ! 

« J’aime le thé, de la façon la plus simple. J’ai travaillé dans le thé toute ma vie, ces 32 dernières années Je suis né à Bombay, en Inde et j’ai été élevé dans ce pays où pousse la majorité des cultures de thé dans le monde. Ensuite, j’ai travaillé dans diverses parties de l’Inde et du monde. J’ai rejoint Lipton après la fac et j’ai continué à exploré les différentes voies du thé durant ces 32 dernières années.

« Mon thé préféré ? En fait j’en ai deux. Le premier c’est le Darjeeling, un thé qui pousse dans une province du nord-est de l’Inde, près de l’Himalaya. L’autre, c’est le Tie Guan Yin, un oolong de Chine. Ce sont mes deux thés préférés. Et quand on parle de Darjeeling, j’ai une préférence pour ceux d’été, les Second Flush, parce que le First Flush, ou Darjeeling de printemps, a tendance à être un peu astringent, parfois un peu amer. Alors que le Second Flush est plus doux, plus rond. Je préfère vraiment ces notes de muscat qu’on trouve dans les Darjeeling d’été.

« Un des plus beaux endroits que j’aie visité je pense, est un domaine du sud de l’Inde qui s’appelle Thiashola, dans le district de Nilgiri, à plus de 2.000m au-dessus du niveau de la mer. Quand on va là-bas, on a l’impression qu’on n’en reviendra jamais et c’est probablement l’un de mes meilleurs souvenirs autour du thé. »