Thé comme t’es #20 : Hélène, l’Earl Grey Twinings et le thé vert à la menthe David’s Tea

Hélène déguste une tasse de thé au Tearoom à Tours - ©Chloé Chateau

Hélène déguste une tasse de thé au Tearoom à Tours – ©Chloé Chateau

Hélène, 24 ans, étudiante

Pour Hélène, qui aime des choses très diversifiées en termes de thé, associe ceux qu’elle préfère à des souvenirs qui lui sont chers. 

« Je change un peu de sorte de thé préférée en fonction des saisons ; je sais qu’en hiver j’aime beaucoup les thés de Noël noirs, parfumés donc, alors qu’en été j’apprécie plutôt le thé vert ou le thé blanc, parfumé aussi, chaud ou glacé. De façon générale je préfère les thés parfumés aux thés natures. Mais je ne suis pas contre un bon thé nature, quand je suis conseillée, en fait. Je n’irais pas par moi-même prendre un thé nature mais si on me guide je sais l’apprécier.

« Quant à mon thé préféré, tu vas me taper (mais nooonnn, ndlr), mais c’est un thé industriel, mais c’est un thé plus sentimental, en fait, c’est pas vraiment une question de goût, si je ne devais boire que ça comme thé, je prendrais le Earl Grey de Twinings. La boîte jaune. Je sais, tu vas me le faire payer (maaaaaiiiiiis noooooonnnnn !!!! j’ai dit, ndlr). Parce que c’est le thé qu’on buvait chez ma grand-mère. Ça doit faire quinze ans, je crois, que je bois du thé, à peu près. Et c’est le thé qu’on boit chez ma grand-mère, en fin de repas, après le gros repas de famille, on sort les grosses théières en terre cuite, les mugs, et on boit ce thé-là, avec des petits gâteaux ou un cake aux fruits maison. C’est vraiment mon thé sentimental.

« Mais sinon j’en ai un autre, aussi, c’est le thé vert à la menthe de chez David’s Tea. Ça, c’est Maman. Elle boit tout le temps du thé à la menthe, c’est son thé signature. Je le lui avais apporté, elle l’a emporté en Martinique et on en a bu lorsqu’on était toutes les deux en Martinique alors que ça faisait longtemps qu’on ne s’était pas vues et que c’était un peu à la one again, mais c’est aussi un de mes thés préférés. Autant par le goût que par tout ce qui va autour. Mes références en termes de thé, c’est Grand-mère et Maman, voilà. »