Books of 2017 : #2 La Poule borgne de Claude Soloy

La Poule borgne de Claude Soloy

La Poule borgne de Claude Soloy

Pour continuer dans mon programme de lecture, j’ai décidé après le très bon The Essex Serpent de Sarah Perry de me lancer dans un « polar érotique » (auto-proclamé) trouvé à la 25e Heure du Mans l’année dernière, La Poule borgne de Claude Soloy. #lacata

Je vous préviens, cette « critique » va être lapidaire. Ça va vous changer, ceci dit. Profitez-en, c’est pas souvent que je fais court. Or donc. La Poule borgne de Claude Soloy est le pire livre que j’aie jamais lu. Pour être honnête j’ai été incapable de le lire intégralement tellement c’est répugnant. Si vous voulez une « histoire » avec de la violence (exercée sur les enfants la moitié du temps, tant qu’à faire), de la prostitution (de mineurs), de la pédophilie, de l’inceste, des gens immondes, le tout inondé d’une vulgarité sans fond, alors La Poule borgne est pour vous. Sinon, passez votre chemin, vous vous ferez un cadeau.