#DammannDay : chroniques d’une visite à Disthéland

Mercredi 22 juin, c’était la grosse, grosse folie. Avec neuf autres blogueurs, j’étais invitée à découvrir le site de production de Dammann Frères à Dreux. Au programme de cette journée fabuleuse, des rencontres avec les experts, un déjeuner, la visite de l’usine et un atelier de création de thés parfumés. Chroniques d’une virée à Disthéland. 

Dammann Day : rencontre blogueurs chez Dammann Frères

Levés bien tôt (nous avions rendez-vous à 7h à la gare de Montparnasse) nous sommes arrivés vers 8h30 sur le site de Dammann Frères à Dreux où nous avons été accueillis avec un petit-déjeuner constitué de thé noir Yunnan Céleste (dont je vous avais déjà parlé lors de ma dégustation de thés d’exception Dammann), de brioches et de gelées de thé. Pour ceux qui ne connaissent pas, cela fait un petit moment déjà que Dammann commercialise des gelées infusées au thé (j’avais déjà des vues sur celles au Darjeeling et au Noël à Paris). Nous avons pu goûter en exclusivité les deux nouvelles gelées, l’une au Lapsang Souchong (une vraie merveille, craquage absolu) et l’autre infusée au thé vert parfumé Miss Dammann. Ne les cherchez pas encore sur le site, cependant, car elle ne seront disponibles qu’à partir de septembre (ceci dit, une fois qu’elles seront sorties, jetez-vous dessus sans hésiter – avant que j’achète tout) !

Tout au long de la journée, l’équipe de Dammann Frères nous a chouchoutés et confié tous les petits secrets de la marque. Il n’y a pas eu de sujet tabou ni d’interdit. Nous avons pu poser toutes les questions que nous souhaitions poser et tout filmer, prendre en photo ou enregistrer. Seulement, le lendemain, on nous a demandé de ne pas diffuser certaines choses (comme les prochains thé parfumés qui vont sortir en septembre – tout ce que je peux vous dire, c’est que c’est fort alléchant – par exemple). On est même reparti avec un immense sac de cadeaux qui comprenait le kit de dégustation Dammann (bien vu de leur part vu qu’on avait vaguement songé à en chouraver le matin-même), du thé (qu’on avait voulu piquer aussi), un joli tablier (que j’ai sérieusement failli voler – bon, breaking news, on voulait tout piquer tellement tout était génial, on a vraiment été de gros boulets), des boîtes de sachets prêts à infuser pour faire du thé glacé et même un petit « diplôme » certifiant que nous avions « composé avec succès un premier thé parfumé ». Alors histoire de dissiper un malentendu éventuel dès le départ : oui, nous avons été super gâtés, mais non, le gros dossier que je vous ai préparé sur ce #DammannDay n’est pas sponsorisé et si je ne vais dire quasiment que des choses gentilles, ce n’est pas parce que je suis passée du côté obscur et qu’on m’a achetée. C’est juste parce qu’on a été divinement reçus, que oui, les cadeaux ça fait plaisir, mais ça permet surtout de bien découvrir la marque dont on parle, et que tout était vraiment génialissime à Disthéland.

Dammann Frères, pour la petite histoire, c’est la marque qui m’a fait découvrir le thé quand j’étais adolescente et jeune adulte. J’ai adoré immédiatement leurs grands classiques Jardin bleu (thé noir parfumé à la fraise des bois et à la rhubarbe) et Nosy Bey (thé noir parfumé à la pêche de vigne et à la vanille). Au fur et à mesure que j’ai « grandi » et affiné mon palais, je suis passée progressivement aux thés natures et bois désormais principalement des thés natures de grandes origines. Mais toujours je suis restée fidèle à la marque qui m’a fait découvrir le thé et ses lettres de noblesse, même si j’ai craqué entre temps pour d’autres marques évidemment. Alors quand j’ai reçu ce message de Sandrine, qui nous invitait à cette journée, j’ai été comme une enfant de cinq ans pendant un mois jusqu’à ce que le 22 juin arrive enfin. Je pense que j’ai laissé une impression mitigée à tous ces gens qui m’ont rencontrée pour la première fois, à me gaver de tout : le thé, la brioche, les gelées, le déjeuner, mais aussi à me gaver les yeux. Quand je dis « Disthéland » je ne rigole pas : j’étais réellement retombée en enfance et aussi heureuse que si on m’avait annoncé que j’avais gagné un open ticket pour faire le tour du monde. Je ne sais pas faire semblant ou camoufler mes émotions et donc je voudrais réaffirmer à toute l’équipe qui nous a (si bien) reçus que mon enthousiasme (et mes accès de folie) étaient parfaitement sincères.

Accueil des blogueurs chez Dammann Frères pour le #DammannDay - ©Chloé Chateau

Accueil des blogueurs chez Dammann Frères pour le #DammannDay – ©Chloé Chateau

J’étais tout aussi ravie à l’idée de rencontrer enfin pour la première fois des experts « pour de vrai ». Moi qui voulais depuis un moment vous faire quelques articles pour vous décrire les différents métiers du thé – tea buyer, tea blender, aromaticien… – j’ai enfin des informations de première main et je suis d’autant plus heureuse de vous en parler avec en parallèle l’équipe de Dammann que tout le monde a été charmant avec nous. En plus, Sandrine m’a avoué dans la voiture en me raccompagnant à la gare de Dreux qu’ils avaient tous eu un peu le trac comme nous parce que c’était la première fois qu’ils organisaient un tel événement pour les blogueurs et qu’ils espéraient très fort que ça allait nous plaire. Pari réussi. Cette journée regroupait tout ce qu’on peut vouloir apprendre sur le thé. Nous sommes allés de rencontres en découvertes et de découvertes en surprises, de surprises en émerveillements et d’émerveillements en émotions partagées.

J’ai essayé de distiller dans ce dossier qui va courir sur tout l’été un mélange de tout ce que nous avons vécu. Histoire que vous ne « mangiez » pas du Dammann pendant un mois, cette journée et mes notes vont me servir à vous expliquer ce que sont un tea buyer, un tea blender et une aromaticienne magicienne. À vous donner des infos sur la marque Dammann bien sûr mais aussi à découvrir certaines de leurs créations, apprendre comment réaliser un thé parfumé à la maison, et même découvrir les petits secrets théinés de l’équipe Dammann Frères grâce à la rubrique Thé comme t’es.

Je vous invite également à aller jeter un œil aux résumés de cette journée des autres blogueurs :

N’hésitez pas non plus à aller faire un tour sur le blog de ma copine Sarousses de My Cup of Tea, qui était invitée mais a dû annuler à la dernière minute malheureusement.

************

Le dossier : 

#DammanDay : à la découverte de Dammann Frères

Thé comme t’es #9 : Didier Jumeau-Lafond de Dammann Frères

#DammannDay : comment fabrique-t-on le thé ?

Thé comme t’es #10 : Flora Jumeau-Lafond de Dammann Frères

#DammannDay : le métier de Tea Buyer avec Marine Sonié et Emmanuel Jumeau-Lafond

Tea Test : Lung Ching des Dieux de Dammann Frères

Thé comme t’es #11 : Marine Sonié de Dammann Frères

#DammannDay : le métier de Tea Blender avec Emmanuel Jumeau-Lafond

Thé comme t’es #12 : Emmanuel Jumeau-Lafond de Dammann Frères

#DammannDay : ma première dégustation de Darjeeling First Flush

Tea Test : Darjeeling in between Sikkim de Dammann Frères

#DammannDay : le métier d’aromaticienne, le savoir-faire d’Aline Guglielmino-Taillefer

Thé comme t’es #13 : Aline Guglielmino-Taillefer de Dammann Frères

#DammannDay : création de mon premier thé aromatisé grâce au travail à la cuiller

Thé comme t’es #14 : Maëva Spitz de Dammann Frères

Thé glacé maison : comment le #DammannDay a fait de moi une adepte de l’infusion à froid

Thé comme t’es #15 : Sandrine Derycke de Dammann Frères

#DammannDay : visite en photos de l’usine Dammann Frères à Dreux

Thé comme t’es #16 : Alexis Grand de Dammann Frères

#DammannDay : les accords fromage-thé pensés par Marine Sonié et Emmanuel Jumeau-Lafond

Thé comme t’es #17 : Pierre Merlanchon de Dammann Frères

#DammannDay : le top 5 des questions qui fâchent

#DammannDay : la recette du Cosmo Bali

#DammannDay : ma wish list Dammann Frères