Découverte : la marque The Leaf Bar à Cambridge

Lors de mon week-end à Cambridge début mars, à défaut de rencontrer Stephen Hawking, j’ai fait la connaissance de Kristine et de sa marque de thé The Leaf Bar, que j’avais remarquée sur les réseaux sociaux. Une petite marque qui se fournit directement chez les producteurs et qui sélectionne une petite gamme de thé qui n’en demeure pas moins assez complète, c’était intrigant. Et après avoir discuté longuement avec sa fondatrice, je suis tombée amoureuse du Leaf Bar qui propose du thé, mais aussi de la vaisselle à thé japonaise à prix abordable et qui sert des Matcha Latte les jours de marché.

Thé comme t’es #24 : Anne Caron des Jardins d’Osmane

Après avoir découvert la marque de thé Les Jardins d’Osmane, j’ai voulu en savoir un peu plus sur Anne Caron, sa fondatrice, qui a accepté de répondre aux deux questions du Thé comme t’es de Somewhere Over the Teapot, nous dévoilant ainsi son thé préféré mais aussi un souvenir lié au thé.

Books of 2017 vs. Theatre: Dom Juan & Don Juan in Soho

Aujourd’hui, je vous parle de THE pièce de théâtre à voir à Londres, l’excellente Don Juan in Soho de Patrick Marber, avec, dans le rôle-titre, David Tennant et dans celui de Stan (anciennement Sganarelle dans la version originale) le formidable Adrian Scarborough. Les esprits sensibles et puritains risqueront de ne pas apprécier cette interprétation obscène, cette profanation souillante de Molière. Les autres passeront la meilleure soirée qu’il leur sera donné de passer au théâtre cette année.

Coup de cœur : le thé de Pâques et la sélection de printemps de Dammann Frères

Pâques approche à grands pas et pour les tea lovers, ça veut dire thés de saison. Cette année, Dammann Frères innove en proposant une sélection qui comprend un thé de Pâques mais également des thés de printemps, à déguster pour célébrer l’arrivée des beaux jours.

Books of 2017 #8 : The Graveyard Book by Neil Gaiman

The Graveyard Book de Neil Gaiman est le dix-neuvième que j’aie lu cette année et je l’ai fini le 17 mars, soit en plein milieu de mon voyage en Angleterre (Cambridge et Londres), que je vais très vite vous raconter. C’est un livre spectaculaire qui existe en deux versions, une pour les enfants et l’autre pour les adultes (si j’ai bien compris ce sont notamment les illustrations qui changent). J’ai lu la version avec les dessins pour les adultes. Chronique de quelques instants de magie.

The Law of Tea : Jude Law lance sa marque de thé et c’est yummy ! 

Bonne nouvelle pour les amateurs de thé et de cinéma : Jude Law lance sa propre marque de thé, et ça va dépoter.

Photos : réapprendre l’ennui au Pays de Galles

Suite et fin aujourd’hui de mes aventures de novembre en Grande-Bretagne (il était temps, j’y suis retournée la semaine dernière et j’ai plein d’autres choses à vous raconter et de photos à vous montrer), avec un week-end au Pays de Galles à la portée assez philosophique (mais au programme somme toute assez, euh… chiant, en fait).

Coup de cœur : le London Roast de Postcard Teas

Cela m’a pris un peu de temps mais j’ai fini par ouvrir la boîte de London Roast de Postcard Teas que j’avais rapporté de mon voyage en Grande-Bretagne en novembre dernier. Et si je puis me permettre, j’ai drôlement bon goût, quand même.

Books of 2017 vs. Theatre: Who’s Afraid of Virginia Woolf?

To continue that Books vs. Theatre series I started with Rosencrantz and Guildenstern Are Dead, I want to tell you this week of another play I saw this month in London, Edward Albee’s Who’s Afraid of Virginia Woolf, at the Harold Pinter theatre.

Recette au thé Les Jardins d’Osmane : shortbreads au bleu et au Lapsang Souchong

Lorsque nous avons rencontré l’équipe de la marque de thé Les Jardins d’Osmane avec les autres blogueuses, j’ai eu, comme je vous l’avais dit, plusieurs coups de cœur pour leurs thés. J’ai notamment pensé à quelques recettes à essayer et Julie a gentiment accepté de m’envoyer du thé pour que je puisse faire quelques essais. Voici la première de ces recettes, qui utilise le Lapsang Souchong dans des shortbreads au bleu – un biscuit apéritif assez original et délicieux.

Books of 2017 #7 : La Vérité sur l’Affaire Harry Québert de Joël Dicker

Pour quelqu’un qui ne regarde plus la télé depuis des mois et n’écoute France Inter qu’en replay (et euh, soyons honnêtes, hein, quand je dis « France Inter », en vrai je veux dire Nora Hamzawi, Pierre-Emmanuel Barré et Guillaume Meurice), La Vérité sur l’Affaire Harry Québert de Joël Dicker a trouvé son chemin de diverses façon jusqu’à moi. Il était dans ma liste, ma sœur me l’a offert {attention spoiler} pour Noël {fin du spoiler} et j’avais hâte de l’attaquer. Alors, la sensation littéraire de 855 pages en poche, on en pense quoi ?